Eco lodge Lalandaka  Logo de l'hôtel Lalandaka à Anakao Hôtel de charme  à Anakao

main top

Visitez le parc national de Tsimanampetsotsa

Baobab du parc national de Tsimananpetsotsa à Madagascar

 

Le Parc de Tsimanampetsotsa est situé dans le sud ouest de Madagascar, à 55 km au sud d’Anakao et 90 km au nord d’Itampolo. A environ 10 km de la côte vers l’intérieur au niveau du village d’Ambola. Il fait partie des parcs nationaux de Madagascar et est géré par cette autorité. Il a été créé en 1887 mais il est vraiment devenu une réserve naturelle protégée en 1927. Sa surface est de 432 km ² et l’altitude est comprise entre 10 et 160 mètres.

Le climat est sec avec des précipitations inférieures à 400 mm par an et entre 9 et 11 mois sans pluie. La température dans les mois les plus froids est au minimum de 15° C à 16°C au petit matin.

 Depuis Anakao comptez une grosse heure de piste aller et deux à trois heures de visite.

 

La faune du parc national

Dans le parc on a recensé 72 espèces d’oiseaux endémiques. Parmi les plus faciles à observer il y a les «inséparables tête grise», les foulques à crêtes au nom scientifique «Fulica cristata», les Drongo de Madagascar, héros de légendes, les perroquets, les faucons de Newton (crécerelle malgache) …

On a recensé trois espèces de lémuriens dont le lémur catta (Le lémurien à queue annelée, blanc et noir.) Enfin, une des espèces rares présente à Tsimanampetsotsa est le Galidictis grandidieri. C'est un mammifère nocturne (une espèce de mangouste). Ils se nourrissent principalement de petits vertébrés comme les rongeurs et lézards, mais peut aussi se nourrir d’invertébrés.

On trouve aussi des tortues, très nombreuses à sortir quand arrivent les temps chauds.

La flore du parc national

La végétation s’adapte à ce milieu sec mais aussi au relief calcaire, ce qui forme des plantes sans feuille ou épineuses typiques du sud. De nombreux arbustes sont utilisés dans la médecine traditionnelle locale, c’est ce que vous feront découvrir les guides du parc, expert en la matiére.

On retrouve également des arbres, 10 à 12 mètres de haut, comme les banians sur une couche de sous-bois impénétrable, lianes abondantes, ainsi que des baobabs des plus de 1000 ans.

 

Les principaux points d’intérêt du parc

On peut globalement dans le cadre d’une visite classique (sur une demi journée, soit tôt le matin soit tard le soir) définir 3 points d’intérêts : La forêt épineuse endémique contenant d’intéressants spécimens de baobabs, le lac salé aux couleurs spectaculaires et les grottes peuplées de poissons aveugles.

                Le lac

Le lac salé du parc national de Tsimananpetsotsa au sud ouest de Madagascar

Le lac s’étend sur 20 km de longueur et 2 ou 3 de largeur. Il est peu profond, maximum 2 mètres. C’est un lac, aux eaux chargées de sulfate de calcium, raison pour laquelle aucun poisson n’y vit et qui lui donne cette couleur blanchâtre si caractéristique. En saison sèche, il est peuplé de flamants roses « phoenicopterus ruber », des flamants nains et grèbes. Les flamants migrent vers les côtes Africaines en été mais certains ont maintenant pris l’habitude de rester sur place toute l’année. Un lieu unique !

Ses berges sont colonisées par des plantes halophiles (qui résistent au sel), certaines étant d'ailleurs comestibles et consommées en Europe.

 

                La forêt de baobab

Une petite balade à pieds vous permettra de découvrir la flore endémique de la région, les très nombreuses utilisations médicinales des arbres, arbustes ou plantes et bien sûr le clou du spectacle sont les baobabs dont l’un d’entre eux a été évalué par les spécialistes comme ayant plus de 3000 ans, on l'appelle amicalement le baobab Grand mére.

                Les grottes

Les grottes ‘visibles’ sont des effondrements calcaires dans la falaise qui donnent accès au réseau d’eau souterrain. Deux grottes sont intéressantes, la première vous permettra de voir de prés les fameux poissons aveugles, qui sont en réalité des poissons sans yeux. De couleur blanche et de petite taille ils ont perdus leurs yeux qui ne leur étaient plus utiles au cours de l’évolution. La deuxième grotte permet d’observer (et de profiter de l’ombre salutaire) d’un banian dont les racines impressionnantes descendent dans la grotte. C’est un bon endroit pour observer les tortues, les perroquets et les lémuriens qui viennent y boire et y trouve refuge.

 Les meilleurs mois pour visiter Tsimanampetsotsa sont entre Avril et Décembre. A ce moment, le lac est couvert avec des colonies de flamant rose. La visite du parc est à faire de préférence tôt le matin ou en fin d’après midi pour profiter de la lumière moins écrasante et de la présence des animaux.  Le parc est ouvert tous les jours.

 

L'hôtel vous organise sur simple demande la journée au parc Tsimananpetsotsa en vous mettant en contact avec les prestataires spécialisés équipés de 4*4 fiables.

Il est fortement recommandé de se munir de chaussures de marche, protection solaire et d’abondance d’eau minérale !

 

Suivez sur Facebook

Trip Advisor

Avis Trip Advisor

Suivez-nous sur Google+ !